05-10-08

Onderhoud met Antony Cointre van de Association Vini Circus

Qu'est-ce que les vins naturels ?
Antony Cointre Ce sont des vins "à l'ancienne", des vins obtenus sans produits chimiques, qui demandent beaucoup de travail manuel et donnent des rendements moindres. Contrairement aux autres vins, que je qualifierais de "technologiques", les vins naturels s'obtiennent sans chaptalisation (ajout de sucre pour donner plus d'alcool) car les raisins sont bien mûrs et bien sucrés, sans levurage : là aussi, il y a assez de levure naturelle dans les raisins, sans filtrage et sans ou avec peu de soufre (qui est un conservateur).

Ce sont des vins "bio" en quelques sortes ?
En fait, ce qu'on appelle vins "bio" sont des vins obtenus à partir de raisins issus de l'agriculture biologique. Après, le travail de vinification est le même que pour les vins traditionnels. Disons que les vignerons qui font des vins que pour les vins traditionnels. Disons que les vignerons qui font des vins naturels font un travail "bio", mais ne demandent pas le label. Ils cherchent à se fédérer, mais sans tomber dans quelque chose de trop marketing.

 Les vins naturels sont-ils meilleurs que les autres ?
Ce n'est pas la même chose. C'est comme si vous compariez un camembert au lait cru avec un camembert pasteurisé. Les vins naturels sont des "vins de raisins", plus fruités, plus libres car ils sont obtenus sans "bidouillages". Comme il n'y a pas de filtrage - c'est comme pour un camembert au lait cru - le produit est vivant et sa qualité est variable. Les vins traditionnels, eux, sont transformés de façon à obtenir chaque année le même goût. Les vins naturels prennent plus en compte le cépage, le terroir, etc.

En produit-on partout en France ?
Oui, il y a des vins naturels corses, alsaciens, de la Loire, du Roussillon... Les vins naturels commencent à être reconnus et, dans chaque appellation, des vignerons essaient de faire des vins naturels pour casser le côté traditionnel.

Depuis combien de temps fait-on des vin naturels ?
Je dirais que ça a commencé avec Jules Chauvet, dans les années 50, dans le Beaujolais. Ça se développe petit à petit, le "grand pape" des vins naturels aujourd'hui est Marcel Lapierre, à Morgon. Mais cela restera toujours une petite production car ce sont de petits rendements. Ceux qui produisent des vins naturels partagent une même philosophie, l'envie de faire du bon. C'est l'inverse des vins "technologiques" et "marketing".

Les consommateurs font-ils la différence ?
C'est surtout le lendemain qu'on s'en compte ! Ils ne donnent pas mal à la tête, pas de crampes... Ce sont les produits que l'on ajoute dans le vin, comme le soufre, qui rendent malade. Au niveau du goût, les vins naturels sont plus fruités. A Morgon, Marcel Lapierre fait par exemple une cuvée filtrée et soufrée, une non filtrée et soufrée, et une autre non filtrée et non soufrée. Je vous assure qu'il y a une vraie différence de goût.

Où peut-on les acheter ?
Chez les vignerons bien sûr et chez les cavistes et bars à vin, qui s'y mettent de plus en plus. Par contre, on ne les trouve ni dans les grandes surfaces, ni dans les chaînes de caviste, car eux, veulent du volume et des vins sûrs, qui ne bougent pas.

De commentaren zijn gesloten.